Identifier ses besoins

identifier ses besoins

Identifier ses besoins, mais pour quoi faire ?

Vous êtes vous déjà interrogé sur l’importance de connaître vos besoins ?
Quel intérêt ? On nous serine à longueur de temps qu'il faut se centrer sur l’autre et être à son écoute pour obtenir la meilleure qualité de relation possible.


Et les exemples sont multiples !
Dans la pratique commerciale, connaître et comprendre les besoins de son prospect est annoncé comme la garantie de savoir comment placer son produit en jouant sur les atouts en rapport avec les attentes.
En programmation neuro-linguistique, la PNL utilisée couramment en développement personnel, on nous demande de nous synchroniser sur l’autre physiquement et verbalement afin d’établir la nécessaire connexion indispensable à une bonne communication.
En coaching, on prône l’écoute active, celle qui place le coach en totale disponibilité pour comprendre les problèmes de son client.
Donc CQFD, il faut se centrer sur les besoins de l’autre pour être efficace !

Mais, car il y a un mais 

C’est exact et reconnu, il faut être à l’écoute de l’autre, mais il y a un hic. Pour accomplir cette nécessaire connexion, il faut être en état d’y parvenir.
Et pour être en état d'arriver à être centré sur l'autre, il nous faut de l‘énergie. Alors, comment obtient cette indispensable carburant ? Eh bien en étant à l’écoute de ses propres besoins avant de s’occuper de ceux des autres. Ainsi il s'agit d'identifier ses besoins.
Croyez-vous qu’un commercial sera disponible pour détecter les besoins de son prospect, s’il n’a pas mangé et dormis depuis trois jours ?
J’aime utiliser cette métaphore : avant de prendre un auto-stoppeur, il est préférable d’avoir rempli son réservoir de carburant, si vous espérez le mener à bon port.

More...

Les vases communiquant de l'énergie

Il y a deux types d’activités dans la vie. Celles qui nous ressourcent et nous donnent de l’énergie et celle qui nous fatiguent et nous pompent de la vitalité. La première catégorie correspond aux actions que nous aimons faire et qui remplissent nos besoins du moment.

energie pour identifier ses besoins

C’est en s'attachant à identifer ses besoins et en prendre soin que vous pouvez remplir le réservoir pour utiliser l’énergie stockée afin d'ccomplir des tâches qui vous demandent des efforts psychologiques.

Maslow et les besoins

Quand on évoque les besoins, comment échapper à la théorie d’Abraham Maslow ?
Je n’y coupe pas et je vais commencer par là. Dans le cadre qui nous intéresse, l’objectif est de trouver du sens à la vie. Pour cela, nous nous interessons au processus qui permet d'identifier ses besoins.

Les besoins de Maslow

Pour trouver du sens, on ne s'attachera pas à identifier ses besoins élémentaires, ceux qui vous permettent de survivre. Maslow les place en bas de sa pyramide des besoins. Ce sont des fonctions essentielles à remplir, sans quoi rien d’autre n’a d’importance. Effectivement sans un toit, sans avoir la possibilité de manger à sa faim, trouver le sens de sa vie peut paraître superflu, voire incongru.
Il s’agira donc d’examiner les besoins dit "supérieurs" en supposant les deux autres suffisamment satisfaits pour pouvoir les envisager.

Précison importante sur l'analyse de Maslow

Le concept de Maslow nous est systématiquement présenté sous la forme d’une pyramide. Cela induit deux biais d’interprétation qui sont :

  1.   Il faudrait que chaque étage de la pyramide soit satisfait à 100 % avant qu’une personne puisse s’intéresser à l’étage supérieur
  2.    L’ordre des besoins serait toujours le même, pour tous les individus

Ce n'est pas conforme à la pensée de Maslow. Les besoins se présentent au gré des expériences et nous essayons de les combler le mieux possible à chaque instant.
Ce n’est pas parce que nous avons réussi à combler un besoin à un certain moment que cela restera vrai éternellement. On peut avoir un toit qui nous met en sécurité un jour, puis être à la rue le lendemain.
L’ordre de la pyramide ainsi que la taille de chaque étage seront fluctuants et pourront différer selon les personnes et les circonstances. La pyramide ne ressemble plus alors qu’à une sorte d’immeuble destructuré comme ceux construits par Numerobis dans Astérix d’Uderzo et Goscini !

Les étages qui nous intéressent pour identifier ses besoins

  • Social : appartenance et amour, faire partie d’un groupe, recevoir de l’affection
  • Estime : Confiance en soi, respect, reconnaissance et appréciation des autres
  • Réalisation de soi : Développement de son potentiel, affirmation de son unicité

En effet, pas besoin de faire une introspection poussée pour comprendre que si vous n’êtes pas en sécurité sous un toit et que vous vous demandez quoi manger ce soir car le frigo est vide, il est urgent d’agir pour remédier à la situation sous peine de dépérir.

Identifier ses besoins et les clarifier

Utiliser Maslow

Le premier reflexe pour identifier ses besoins est donc d'en faire une liste en s’appuyant sur les trois catégories supérieures de la pyramide de Maslow.
Par exemple pour le social : est-ce que j’ai besoin d’appartenance, d’amour de reconnaissance. Néanmoins, on voit rapidement que tout le monde répondrait oui à ces questions qui sont malheureusement trop générales pour une étude sur soi.

Alors comment faire ?

Approche des besoins par l'ennéagramme

L’ennéagramme est une « méthodologie » que j’utilise pour étudier le fonctionnement des processus du vivant. Elle comprend une sous-partie qui étudie les neuf motivations primaires de l’homme en produisant l’ennéagramme des personnalités. Le but de cet article n’est pas d’aborder les fondements de l’ennéagramme, mais d’en utiliser quelques enseignements pour identifier ses besoins.
Je vous propose donc une utilisation de l’ennéagramme, basée sur la combinaison des trois instincts de base et des trois centres d’action.

Les trois instincts

Il existe trois instincts fondamentaux qui nous font réagir. L’instinct de survie nous fait prendre des actions immédiates afin d’éviter la mort. L’instinct sexuel nous incite à nous accoupler pour perpétuer la race. Par extension cet instinct nous appelle à nous connecter avec une autre personne pour réaliser une œuvre commune pas forcément en rapport avec la procréation. Enfin l’instinct grégaire nous pousse à nous regrouper pour augmenter notre capacité à être en sécurité, nous incitant à produire des projets communs régis par des règles partagées.
De ces trois instincts dérivent des besoins pour chacun en fonction de son profil.

Les trois centres

La théorie de l’ennéagramme professe qu'à la naissance l’homme se construit sur trois centres pour qu’il fonctionne en tant qu’être incarné. Ce sont le centre mental, le centre émotionnel et le centre instinctif correspondant au corporel.
Chaque centre apporte des solutions à l’être pour prendre des décisions et des actions en fonction des circonstances. On est cependant amené à constater que même si chacun des centres peut agir seul, c’est souvent deux centres qui opèrent concomitamment.
Lorsque le mental et l’émotionnel sont mobilisés en même temps, l’individu fait appel à son intelligence émotionnelle. Lorsque le mental et le corporel fonctionnent ensemble, c’est l’intelligence physique qui est à l’œuvre. Enfin si corporel et émotionnel agissent de concert, c’est l’intelligence sensorielle qui se manifeste.
Et finalement si les trois centres opèrent nous sommes dans le domaine du spirituel. Un équilibre parfait, là où l’intuition peut se manifester pour produire des fulgurances.

Les dix-huit besoins

Identifier ses besoins

En prenant la décomposition proposée par l’examen de l’ennéagramme, on peut lister les différents types de besoins et en donner quelques exemples concrets. La liste est loin d’être exhaustive et chacun la complétera de ses propres vécus.

Besoins purement mentaux

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie) : Comprendre, savoir, observer, lire, se former...
  • b - Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : Créer un système efficace à deux, se comprendre facilement...
  • c - Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : Expliquer, transmettre oralement, écrire pour publier...

Besoins purement émotionnels

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie) : Ressentir les choses, ressentir la matière, ressentir la vie...
  • b - Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : Vibrer, ressentir la connexion avec l’autre...
  • c - Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : Se relier aux autres, être empathique, rendre service...

Besoins purement physiques

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie) : Être, agir, se dépenser, se reposer, prendre soin de son corps...
  • b - Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : jouir intellectuellement, jouir physiquement...
  • c - Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : S’intégrer, jouer en groupe, rire...

Besoins liés à l'intelligence physique (mental + physique)

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie) : Développer son physique, développer ses capacités physiques...
  • b - Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : S’intéresser à l’autre, soigner l’autre...
  • c - Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : Se confronter, se comparer...

Besoins liés à l'intelligence émotionnelle (mental + émotionnel)

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie) : Se centrer, écrire pour soi, s’aligner avec soi-même, se sentir bien dans son corps, se sentir bien dans ses mouvements...
  • b -  Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : Séduire, interagir, prendre soin de son apparence...
  • c - Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : Discuter, verbaliser, argumenter

Besoins liés à l'intelligence sensorielle (émotionnel + physqiue)

  • a - Lié à soi uniquement (instinct de survie): De se relier à son corps, identifier les parties de son corps, sentir leur présence, leur position, leur température...
  • b -  Lié à la relation à deux (instinct sexuel) : Partager son corps, relier les corps, ressentir l’énergie de l’autre, transmettre son énergie à l’autre...
  • c - -Lié à la connexion au groupe (instinct grégaire) : Exprimer ses émotions en les sublimant dans une œuvre, exprimer ses émotions en les sublimant dans un acte, communiquer non verbalement, utiliser son empathie...

La méthode pour identifier ses besoins

Listez vos besoins

À partir des 18 besoins fondamentaux listés ci-dessus, je vous propose d’en sélectionner un par type de besoin.


Pourquoi un par type ? La meilleure façon d’être aligné c’est de respecter l’équilibre entre les composantes de ce qui vous anime. Il est possible que vous ne ressentiez vos besoins que sur quelques-uns des 6 axes, alors interrogez-vous sur les besoins que vous ne remplissez pas. Les identifier pourrait vous aider à retrouver un équilibre que peut-être vous n’avez plus.

Pourquoi alors un seul par type ? Nous le verrons par la suite, satisfaire un besoin sur chacun des dix-huit points fondamentaux peut être un objectif. Cependant remplir ses besoins est exigeant et travailler un besoin par axe semble suffisant. Toutefois, rien n'est impossible à celui qui veut se challenger.

Evaluer vos besoins

Les phases précédentes réalisées, je vous préconise de vous poser trois questions pour chacun des besoins identifié.

Mon besoin est-il ?

  • globalement satisfait. Peut-être cela pourrait-il être mieux, mais déjà je suis plutôt satisfait de ce que j’obtiens.
  • en cours de satisfaction, je sens des avancées par rapport à ce que je crois nécessaire d’obtenir.
  • à satisfaire. Soit tout est à faire, soit j’ai déjà prévu d’aller en ce sens, mais il ne s’est encore rien passé.

Détaillez vos besoins

Concernant les besoins globalement satisfaits

Qu’est que je fais concrètement pour que ce besoin soit comblé ?
Notez précisément :

  • ce que vous faites
  • quand vous le faites
  • quelle quantité vous en faites

Demandez-vous ensuite si sataisfaire ce besoin vous demande beaucoup d'efforts, en temps par exemple. Si tel est le cas, ne changez rien.  Prenez juste conscience que ce que vous faites, vous est indispensable et décidez de continuer dans cette voie, puisqu’elle vous convient. 

Maintenant, si remplir ce besoin vous est facile, il est probablement temps de vous demander si ce ne serait pas le moment de décider de satisfaire un autre besoin sur le même axe, mais sur un autre plan.

Pour les besoins en cours de satisfaction

Demandez-vous :

  • Comment saurez-vous que vous avez satisfait ce besoin ?
  • Quand voulez-vous voir ce besoin satisfait ?
  • L’action engagée est-elle suffisante pour atteindre ces objectifs ?

Prenez alors la décision de mettre les moyens en œuvre pour atteindre vos objectifs. Vous ne le regrettez pas, car votre satisfaction sera plus grande que vous ne l’imaginez.

Pour les besoins qui ne sont pas satisfaits

Demandez-vous :

  • Quelle activité pourrait vous aider à le satisfaire ?
  • Avec qui discuter d’un projet pour le remplir afin de la préciser ?
  • Que voulez vous voir de différent chez vous dans une semaine, un mois, trois mois ?

Prenez alors la décision de vous engager pour réaliser quelque chose qui vous est indispensable. Vous ne le regrettez pas car les retombées seront au-delà de vos espérances.

Attention au piège qui empêcherait de bien identifier ses besoins !

Tout cela peut paraître très simple, mais il y a cependant un piège dans le lequel il ne faut pas tomber. Il a deux facettes, l’une vient de vous et l’autre de l’extérieur.

L'écueil interne

Si vous n’avez jamais fait de développement personnel qui inclut normalement un travail d’introspection, il y a de grandes chances pour que vous vous laissiez guider par votre ego. L’ego cette partie de vous-même qui ne veut que votre bien, mais qui en fait toujours un peu trop pour vous mettre en sécurité, sans laisser s’exprimer l’enfant intérieur qui vit au fond de votre être.

Cet ego risque de biaiser la perception de vos besoins en vous empêchant d’aller vers quelque chose qui vous serait utile, mais peut qui vous amener à prendre un risque. Par exemple : avez-vous besoin d’exprimer vos émotions pour être en contact avec d’autres personnes ? Faire du théâtre serait-il approprié pour remplir ce besoin ? Mais y renoncez-vous car vous risquez d’être ridicule ?
Ne vous laissez pas influencer par vos peurs et cherchez en vous ce qui peut vous remplir d’énergie en regardant le côté positif des choses.

L'écueil externe

L’autre chose qui peut vous détourner d’un réel besoin, c'est l'ensemble de vos croyances que vous promenez avec vous, concernant le bien et le mal. Faire ceci est bien et cela est mal. Ces diktats qui vous reviennent en boucle dans votre tête, vous empêchent d’être vraiment vous-même. Vous risquez alors de réaliser des actions qui vous paraissent utiles et bonnes, mais qui ne vous nourrissent pas.

Par exemple, vous pouvez être amené à aider les autres parce que c’est bien et qu’ils en ont besoin, plutôt que de vous occuper de vous-même. Peut-être qu’une balade en forêt vous serait utile ? Mais vous ne vous rendez même pas compte que ce serait profitable, car aider les autres est plus important.

attention

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas aider les autres et encore moins que ce n’est pas bien. Je dis seulement qu’il y a un ordre pour faire les choses. D’abord recharger ses propres batteries, puis ensuite se lancer dans d’autres batailles.
Ne vous laissez pas influencer par vos croyances et cherchez en vous ce qui peut vous remplir d’énergie en regardant le côté productif des choses.

Créer des cartes pour identifier ses besoins

Comme je l’ai déjà expliqué concernant la recherche de ses qualités, une bonne manière de passer d’une réflexion passive à un résultat actif et bénéfique, est de se constituer un jeu de cartes.
Je vous explique plus en détail ici les moyens de réaliser cela concrètement.

Un exemple de carte de besoin

carte de besoin

Pourquoi et comment utiliser les cartes de besoin

Comme pour les qualités, le premier impact positif sera de réaliser des cartes de vos besoins vous-même. Ainsi vous graverez le résultat de votre travail dans votre inconscient par cet acte de création matérielle.
Vous allez ensuite pouvoir conserver ces cartes près de vous. Normalement il y en a au moins six, une par thème. Vous avez décidé que les actions que vous avez choisies sont non seulement importantes pour vous, mais aussi productives, avec un fort potentiel de retour sur investissement. La vie est cependant ainsi faites que vous allez progressivement vous éloigner de vos résolutions pour traiter d’autres problèmes qui vous apparaîtront plus urgents ou plus importants.
Consulter vos cartes régulièrement vous permettra de ne pas oublier les priorités dans votre vie. Celles que vous avez consciemment décidées. Cela vous permettra de vous recentrer sur l’important.

Révisez vos besoins périodiquement

Vous venez d’établir une liste de six besoins primordiaux pour vous avec des actions attachées pour les remplir. C’est parfait, vous allez pouvoir être au maximum d’énergie tout en vous faisant plaisir.
Cependant la vie n‘est pas statique et vous allez certainement évoluer . En tout cas je vous le souhaite.
Vous allez vous apercevoir que les actions que vous prenez pour combler vos besoins seront de plus en plus facile à réaliser. Elles deviendront une deuxième nature et vous risquez de ne même plus penser. Par exemple votre footing du matin, ne sera plus à remettre en cause. Il sera devenu une deuxième nature, indispensable comme de manger ou de dormir.

Dans le même temps vous risquerez de constater que votre niveau d’énergie ne sera plus aussi constamment dans la zone verte. Que se passera-t-il ?
Eh bien vous aurez d’autres besoins complémentaires qui seront apparus et il faudra aussi y prêter attention. Rappelez-vous, vous avez sélectionné six besoins sur les dix-huit potentiels. Il sera temps de réviser votre bilan des besoins. Il y en aura certainement six autres à mettre en lumière. Cela ne voudra pas dire que vous abandonnerez les précédents, mais que vous compléterez la liste

Passez à l'action

Vous avez envie de trouver du sens à votre vie ? Se connaître est souvent un préalable. Identifier ses besoins est un des éléments qui permet d’atteindre cet objectif .
Mais, c’est un travail introspectif qui n’est pas aussi facile qu’il y paraît et il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions pour savoir ce qui fait vraiment partie de vos réels besoins. Ces actes qui vous ressourcent lorsque vous les accomplissez.

Alors posez-vous quelques instants et faite la liste de ce que vous devez faire régulièrement pour conserver votre niveau d’énergie au maximum. C’est ainsi que vous serez au top pour accomplir toutes les autres activités dans votre vie.
Attention, ce n’est pas aussi facile et vous pouvez tomber dans un piège. Vous pouvez confondre une envie ou une injonction avec un besoin. Soyez vigilant et ne vous laissez pas influencer.
Alors n'attendez plus, passez à l'action. Faites un bilan de vos besoins et des actes à accomplir pour les remplir. Bon courage, mais surtout amusez-vous bien !

Travailler sur ses besoins est d'un grand secours pour trouver du sens à sa vie. J'ai aussi répertorié d'autres façons d'y parvenir dans un guide gratuit que je vous offre en cadeau en vous inscrivant à ma newsletter.

 Alors n'hésitez pas, cliquez en dessous

Comment trouver ce pour quoi on est fait dans la vie

Téléchargez votre guide gratuit, 45 pages qui détaillent les 9 méthodes des plus grands coachs

Mettez votre prénom, votre email et recevez-le dans quelques minutes.

Vous vous désinscrivez quand vous le souhaitez.

Eric BRISON
 

Coach et préparateur mental, Eric Brison accompagne ses clients avec cette conviction que l'équilibre entre le corps, le mental et l'émotionnel est primordial pour développer simultanément performance et bien-être. Il s'est fait une spécialité de la connaissance de soi grâce à l'ennéagramme, au poznai sebia (le systema) et aux massages.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments